Home

Un drôle de paroissien ? Le curé Meslier

20/03/2016

Dans un petit village de l’Ardenne française, au tournant du 17e et du 18e siècles, un petit curé de campagne rumine de grandes idées de liberté, d’égalité et de fraternité. Problème : il est né cent ans trop tôt. Qu’importe, opiniâtrement, jour après jour, il va consigner ses idées révolutionnaires dans un « mémoire » qu’il destine à n’être publié qu’après sa mort. Dans les années 1920, à Moscou, Lénine fera graver son nom sur le monument dit des «précurseurs du communisme »… Mais qui était donc ce fameux « curé Meslier » dont Voltaire s’inspirera ? Avec Serge Deruette, professeur d’histoire des idées à l’UMons et Jean-François Jacobs, metteur en scène. A l’occasion du spectacle « La bonne parole du curé Meslier » (avec Alexandre von Sivers) jusqu’au 3 avril au Théâtre poème, rue d’Ecosse à Bruxelles

PODCAST


+ infos : « La bonne parole du curé Meslier », éditions Aden

COUVMeslierTheatre

Théâtre Poème
Du 17 mars 2016 au 3 avril 2016, les jeudis, vendredis, samedis à 20h, et les dimanches à 16h.
D’après Les Mémoires des pensées et sentiments de Jean Meslier Adaptation et mise scène: Jean-François Jacobs
Avec Alexandre von Sivers
Composition et musique (en direct) : Gilles Masson
Scénographie et costumes : Ronald Beurms
Relecture philosophique et historique : Serge Deruette (professeur d’Histoire des idées à l’UMONS, spécialiste de Jean Meslier)

Enregistrer